Chabasite zéolite micronisée

• Roche volcanique à structure tétraédrique cristalline d’une rareté absolue sur les plans architecturale et morphologique dans le vaste monde des configurations minérales. C’est un puissant bio activateur de la vie microbiologique.

• Elle est très riche en silice (57 %) et en éléments minéraux potassium et calcium. Elle exerce un fort pouvoir tampon sur les ions ammonium (NH4 + ) et évite leur lessivage.

• Elle stimule la germination et la croissance des plantes. Elle protège le feuillage de l’excès d’humidité. Elle augmente la résistance à la verse et au gel. Elle perturbe l’installation et le développement des insectes.

• En association avec la décoction de prêle, elle présente une bonne efficacité préventive et curative sur les maladies fongiques liées à l’humidité. Elle permet de réduire l’usage des produits cuivrés. En élevage porcin elle réduit très significativement les rejets d’azote ammoniacale et de phosphore.

Effacer

Informations complémentaires

Poids ND
Contenance

En sac de 20 kg.

Informations détaillées

  • La chabasite est une roche volcanique à structure cristalline très riche en zéolite.
  • C’est un minéral 100 % naturel micronisé de 5 à 20µ.
  • La chabasite apporte beaucoup de minéraux (calcium, potassium, magnésium, phosphore), des oligoéléments (fer, manganèse) et énormément de silice (58 %).
  • Par sa richesse en silice, elle protège le feuillage de l’excès d’humidité et empêche la germination des hyphes des spores de champignons.
  • Son maillage cristallographique particulier pseudocubique et singulièrement fin lui confère une capacité d’échanges en cations des plus élevés (335 meq/100g). Elle capte les éléments minéraux en excès, évite leur lessivage et les redistribue ensuite aux plantes.
  • Elle dispose d’une rapidité de piégeage cationique sans équivalent dans le monde minéral.
  • Les dimensions des cavités intra-cristallines sont à l’origine de son appétence sélective pour les ions potassium, magnésium, calcium, sodium et ammonium.
  • La chabasite et la phillipsite sont les roches zéolitiques les plus bioactives. 
  • La chabasite dispose d’une capacité de rétention en eau importante. Elle à la capacité de réguler l’humidité et la température du feuillage.
  • La chabasite en formulation micronisée présente un haut niveau paramagnétique (700 µCGS).
  • Elle présente une faible densité (0,7 à 0,9) et une grande porosité propice à l’activité microbiologique.
  • Présente une action préventive vis à vis des maladies fongiques liées à l’excès d’humidité : mildiou, anthracnose, botrytis, sclérotinia,  alternaria, moniliose, fusariose…
  • Présente une action curatives sur les maladies fongiques liées à l’humidité en asséchant les nécroses : mildiou.
  • Présente une action préventive vis à vis des maladies fongiques en lien avec l’excès d’azote : sclérotinia,
  • Rigidifie la structure des plantes et augmente leur résistance à la verse.
  • Limite l’attrait des ravageurs grâce à la silice et en renforçant la cuticule foliaire.
  • En association avec les extraits fermentés, elle occupe le terrain et active la vie microbiologique bénéfique de la surface foliaire. 
  • Constitue un milieu défavorable à l’installation et à la reproduction de nombreux ravageurs : pucerons, méligèthes, doryphores, punaises, cryptoblabes, mouche de l’olive, mouche de la cerise, …
  • Protège du gel jusque -2 à -3°.
  • En poudrage des semences, elle stimule la germination et la croissance des plantes. Il est possible de l’associer avec l’inoculum des légumineuses, avec l’extrait fermenté d’ortie…
  • En poudrage des grains stockés, elle présente une très bonne efficacité préventive et curative sur les charançons.
  • Assèche les blessures du feuillage ou des fruits liés à la grêle, aux insectes… et accélère leur cicatrisation.
  • Aseptise les plaies de taille.
  • Présente une action antioxydante.
  • Associée aux  produits phytosanitaires, elle permet de réduire leur dosage. 
  • Elle permet de réduire le recours à l’utilisation des produits phytosanitaires.
  • C’est un chélateur des toxiques chimiques et des métaux lourds.
  • Elle est très efficace sur les poux rouges des volailles.
  • Réduit très significativement les émissions de NH4 et les rejets de phosphore en élevage de porcs.
  • Limite les émissions ammoniacales des lisiers et les fluidifie.
  • Assèche et assainie les sabots des animaux en élevage bovin.
La chabasite en formulation micronisée de 5 à 20µ s’utilise en pulvérisation sur toutes cultures, aux doses suivantes :
  • 4 à 5 kg/ha dilué dans 100 à 400 litres d’eau de pluie ou de puits
  • 10 à 20 g/litre d’eau de pluie ou de puits pour les usages sous serre ou pour le jardinier
  • 20 g/litre d’eau de pluie ou de puits pour assécher les collets des racines d’endives à la mise en chambre de forçage
  • 20 g/m3 de la capacité de la fosse à lisier 
 
La chabasite alimentaire micronisée à 70µ  est utilisable à la dose de : 
  • 1 % en poudrage pour la conservation des grains stockés
  • 2 % dans l’alimentation animale en élevage porcin après le sevrage
  • 40 à 50 kg dans un pédiluve en élevage bovin
Conserver le produit uniquement dans son emballage d’origine, à l’abri de l’humidité.

La chabasite est 100 % naturel. Elle respecte l’environnement, augmente la croissance, la vitalité, la résistance et permet la défense des plantes. Elle s’emploie en agriculture, au jardin, par les collectivités locales et sur les sites ouverts au public.

Elle est autorisée en agriculture conventionnelle, biologique et Demeter.

Elle détient la mention « action de barrière physique ». Elle est autorisée en agriculture biologique en application de l’article 16-4 du règlement (CE) n° 834/2007 norme NFU 44-001.

La chabasite est inscrite comme matière première alimentaire animale et humaine et bénéficie de toutes les garanties concernant sa pureté et l’absence de tout micropolluant.

Son délai d’application avant récolte est de zéro jour. Zéro jour également pour son délai de rentrée dans les parcelles traitées.

Elle peut être utilisée en toute sécurité pour l’applicateur, le producteur et le consommateur.

 

Téléchargements